Intégration participative

par Patrick Kleeblatt

L’inclusion sociale et un projet socio-éducatif ont été les points forts de l’ordre du jour du conseil communal de la ville d’Esch-sur-Alzette ce vendredi 13 mai. Et dès lors que le „social“ devient une condition „sine-qua-non“ pour permettre tant la participation que l’implication des citoyens de l’ancienne métropole du fer, le conseil communal sait prendre les mesures qui s’imposent.

Cohésion sociale

En adoptant à l’unanimité la mise en place d’un projet de cohésion sociale, qui concerne prioritairement les quartiers dits „défavorisés“ du „Brill“; „Aal Esch“ et „Grenz“, la ville d’Esch-sur-Alzette a pris la décision de signer une convention avec l’asbl „Inter-Actions“ pour mettre en place un travail social, lequel ne sera plus seulement basé sur la situation de l’individu en soi, mais bien sur l’ensemble communautaire desdits quartiers résidentiels. read more