Sommet du G20 en Chine: Pas d’accord pour le conflit en Syrie

par Anne Schmitt

Si les thèmes principaux du sommet G20 de Hangzhou (Chine) portent sur le développement, la protection du climat et le terrorisme international, ce sont les conflits en Syrie et Ukraïne qui retiennent un attention particulière.

Hangzhou G20

Pourtant, si les États-Unis et la Russie soutiennent en une approche commune en Syrie, une réunion en marge du sommet du G20 est resté sans accord. « La réunion entre le secrétaire d’Etat américain John Kerry et son homologue russe, Sergueï Lavrov, s’est terminée sans accord. » a déclaré un diplomate américain.

A propos de la situation en Syrie et le conflit en Ukraine discuté en marge de la réunion du G20la chancelière Angela Merkel a eu une entrevue avec le président américain Barack Obama et le président français François Hollande. Les résultats n’ont pas ecore été divulgués.

Auparavant, le ministre fédéral des Affaires étrangères Frank-Walter Steinmeier avait demandé au gouvernement russe de soutenir un cessez-le-feu pour la Syrie. « L’offre américaine est sur la table, la Russie peut maintenant montrer qu’elle est intéressée par une fin des combats en Syrie. », a déclaré Steinmeier dans une interview.

La chancelière allemande s’était entretenue dimanche soir avec le président russe Vladimir Poutine. « L’entretien portait en particulier sur la situation humanitaire catastrophique à Aleppo. », a déclaré le porte-parole du gouvernement allemand Steffen Seibert. Un cessez-le-feu en Syrie devrait notamment permettre d’alimenter les civils dans la ville syrienne assiégée.

L’actualité: commerce, finances et développement

Ce lundi, avant la clôture du sommet du G20, les dirigeants vont se pencher sur les thèmes du commerce, des finances et de la supervision des conseils de la politique de développement. En ce qui concerne le référendum du Royaume-Uni qui s’est soldé par la sortie de l’Union européenne, les pays du G20 sont bien préparés.

Dans le brouillon de la déclaration finale du sommet, les dirigeants admettent: « Le résultat du référendum sur le Brexit contribue à l’incertitude de l’économie mondiale. » Mais ils soulignent: « Les membres du G20 sont bien placés pour aborder activement les conséquences économiques et financières potentielles du référendum. » Ils espèrent que le Royaume-Uni reste un partenaire solide de l’UE.

Réfugiés et terrorisme

Les discussions de ce lundi devraient également concerner le problème des réfugiés et la menace terroriste internationale. « Nous réaffirmons notre solidarité et notre détermination dans la lutte contre le terrorisme sous toutes ses formes et partout où il se produit. » est-il dit dans le projet de la déclaration finale. Le G20 s’est lui-même engagé à lutter contre toutes sortes de financement du terrorisme et d’échanger des informations à ce sujet.

La chancelière Merkel veut soulever dans les discussions individuelles, la situation actuelle des réfugiés et l’afflux de personnes du monde arabe vers l’Europe. L’Allemagne sera l’hôte du prochain G20. Elle mettra en avant le sort des réfugiés et les effets des mouvements de réfugiés. Notons encore que Angela Merkel a prévu de rencontrer Xi Jinping. Les relations économiques des deux pays en seront le sujet principal.

Droits de l’homme

Les dirigeants chinois font preuve d’hôtes cosmopolites et insouciants. Des milliers de bénévoles souriants offrent aux visiteurs étrangers toue l’aide qu’ils souhaitent. La presse chinoise présente le sommet du G20 comme un spectacle folklorique géant. Dans les coulisses, cependant, est ressentie une grande nervosité.

Ces derniers jours, de nombreux critiques du gouvernement de Hangzhou et d’autres parties de la Chine ont été arrêtés, placés en résidence surveillée ou ont été invité à un voyage forcé. Les « Chinese Human Rights Defenders », un groupe de défense des droits de l’homme aux États-Unis, énumère 42 cas spécifiques. Selon les informations qui nous sont parvenues, 20 hommes et femmes ont été l’objet d’une rafle par la police. « Personne ne sait ou les victimes ont été emmenées et comment ils vont. », dit le groupe de défense.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *